latrines

latrines

latrines [ latrin ] n. f. pl.
• 1437; lat. latrina, de lavatrina « lavabo »
Lieux d'aisances sommaires dépourvus de toute installation sanitaire. cabinet, fosse (d'aisances). « la suffocante odeur de latrines » (Cl. Simon). Latrines militaires. feuillée.

latrines nom féminin pluriel (latin latrina) Lieux d'aisances dans un camp, une caserne, une prison, etc. ● latrines (synonymes) nom féminin pluriel (latin latrina) Lieux d'aisances dans un camp, une caserne, une prison, etc.
Synonymes :
- W.-C.

latrines
n. f. pl. Vieilli Lieux d'aisances.

⇒LATRINES, subst. fém. plur.
Lieux retirés destinés à la satisfaction des besoins naturels. Il n'y a que deux endroits où l'on paye pour avoir le droit de dépenser : les latrines publiques et les femmes (BAUDEL., Fusées, 1867, p. 636). On dit aussi privés, lieux d'aisances, cabinets d'aisances, water-closets; mais le mot latrines est celui qui convient le mieux dans le langage administratif (CHABAT, t. 2 1876). Lesenfants de France (...) reçoivent trop souvent une éducation contre nature (...). Enseignement abstrait dans des cadres souvent hideux, dans une odeur de caserne et de prison dans des relents de fayots et de latrines (MAURIAC, Journal, 1950, p. 26) :
Dans les écoles, la salubrité des cabinets d'aisances est toujours négligée. Dans nombre d'écoles de ville, dans toutes les écoles de campagne, on se contente de latrines, dites à la turque, toujours mal entretenues, et dont d'ailleurs le nettoyage est rendu souvent des plus difficile.
MACAIGNE, Précis hyg., 1911, p. 292.
Au sing., rare et littér. La planche d'une latrine qui m'a l'air passablement pourrie (FLAUB., Corresp., 1850, p. 253).
P. métaph. Les dalles de l'histoire (...) Ne seraient que l'étable infâme d'Augias, La latrine et l'égout du sort, sans le lavage Du sang (HUGO, Année terr., 1872, p. 189). Si le mystère eucharistique est sublime, (...) il n'en est pas de même du spiritisme qui n'est, en fin de compte, que la latrine du surnaturel, que le goguenot de l'au-delà! (HUYSMANS, En route, t. 2, 1895, p. 175).
REM. Latrinaire, adj. De latrines. Il nous paraît que les exégètes superficiels commettent une erreur grossière en attribuant par une extension abusive à l'auteur des préférences exclusivement latrinaires [en fait d'excrétions] (B. VIAN, Sur Sartre, in La Rue, n° 6, 12 juill. 1946, 12 ds QUEM. DDL t. 20).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1437 (Cout. d'Anjou, II, 389, Beautemps-Beaupré ds GDF. Compl.); au sing. de NICOT 1606 à POMEY 1671; qualifié de ,,vieux mot`` par RICH. 1680. Empr. au lat. de l'époque impériale latrina de même sens; l'a. fr. employait en ce sens longaigne. Fréq. abs. littér. : 111. Bbg. HÉLIN (M.). Glanes lexicogr. Arch. Lat. Med. Aev. 1970, t. 37, p. 232, 241.

latrines [latʀin] n. f. pl.
ÉTYM. 1437; lat. impérial latrina, de lavatrina « lavabo », de lavare. → Laver.
Lieux d'aisances sommaires (sans installation sanitaire). Cabinet, fosse (d'aisances). || Latrines publiques. Vespasienne. || Latrines militaires. Feuillées. || Une odeur de latrines (→ Haleine, cit. 34). || Latrines à la turque.
1 (…) tout ce qui est utile est laid, car c'est l'expression de quelque besoin, et ceux de l'homme sont ignobles et dégoûtants, comme sa pauvre et infirme nature. — L'endroit le plus utile d'une maison, ce sont les latrines.
Th. Gautier, Mlle de Maupin, Préface.
2 J'en ai vu tant, déjà, d'établissements de premier ordre !… Côté artistes : des cases sordides, sans air, et l'escalier de fer aboutissant à des latrines immondes (…)
Colette, la Vagabonde, p. 132.
(1858). Au sing. (Rare). || La latrine d'un cachot (→ In pace, cit. 1, Hugo).
Par métaphore (littér.). || « La latrine et l'égout du sort » (Hugo, in T. L. F.).
REM. Boris Vian (Sur Sartre, in D. D. L.) a risqué l'adj. dérivé latrinaire.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Поможем решить контрольную работу

Regardez d'autres dictionnaires:

  • latrines — LATRINES. s. f. p. Retrait, privé. Lieu où on se decharge le ventre. Arius creva dans les latrines publiques à Constantinople …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Latrines — Latrine Une latrine …   Wikipédia en Français

  • LATRINES — s. f. pl. Retrait, privé, lieu où l on satisfait les besoins naturels. Il y avait à Rome des latrines publiques. Aller aux latrines …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • latrines — (la tri n ) s. f. pl. Lieu où l on satisfait les besoins naturels. REMARQUE    D après Legoarant, latrine peut se dire au singulier : Cet établissement avait déjà plusieurs latrines, mais il fallut en construire une nouvelle qui fut placée dans… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • LATRINES — n. f. pl. Lieu où l’on satisfait les besoins naturels. Il a vieilli …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • latrines — la·trine || lÉ™ trɪːn n. toilet, privy, public toilet (especially in a military camp, hospital) …   English contemporary dictionary

  • latrines — entrails …   Anagrams dictionary

  • latrines — nfpl. => W.C …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • rines — latrines …   Dictionnaire des rimes

  • entrails — latrines …   Anagrams dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”